Astuces

Des conseils mis à votre disposition pour faciliter votre apprentissage

Préparer et réussir son examen


La route vers la réussite peut être longue et semée d’embûches. Pour y arriver il vaut mieux partir bien équipé. Accomplir son examen avec succès est capital. En effet, dans le monde éducatif, après l’acquisition de nouvelles connaissances et compétences, les apprenants sont évalués. Cette évaluation dépourvue de toute intention de sanction, consiste au travers d’épreuves orales, écrites ou pratiques, à constater le degré d’instruction et les aptitudes de chacun. Sur ce, comment préparer et réussir son examen ? Cette infographie récapitule pour vous, les différentes étapes déterminantes dans la préparation et la réussite d’un examen.

 

Un examen que l’on veut réussir se prépare minutieusement, depuis le premier jour de cours jusqu’à la fin de la composition. C’est de cette préparation et de la stratégie de travail adoptée pendant l’examen que dépendra la réussite. Il convient donc d’aborder de façon intelligente les différents temps incontournables à la bonne préparation et à la réussite de son examen.

 

Avant l’examen

Il impératif de faire précéder l’examen de quelques précautions. 

 

1. Avoir de bonnes habitudes scolaires 

  • Assister à tous les cours permettra d’emmagasiner plus de connaissances, de mieux comprendre et assimiler le cours ;

  •  Organiser son travail de façon méticuleuse et pouvoir alterner efficacement étude et pose, facilitera la maitrise des cours ;

  • Se tester lors des révisions afin de faire ressortir ses différentes lacunes, donnera un aperçu du travail qu’il reste à accomplir ;

  •  Refaire d’anciens examens et exercices, les varier dans l’objectif de mettre à l’épreuve son raisonnement ;

  •  Anticiper le contenu de l’examen en fonction des informations obtenues au cours ;

  • Etc…

Voilà autant de choses déterminantes qui permettront la bonne préparation et la réussite de l’examen.

 

2. L’hygiène sanitaire : Dormir, se reposer, se relaxer, rester calme, manger

Bien se préparer pour son examen passe également par le bon entretien de son corps. Pour ce, il faut  régulièrement lui concéder du repos, très utile pour un meilleur fonctionnement du cerveau entre autres. Il est tout aussi important de bien se nourrir afin de se préserver d’éventuelles maladies et de disposer d’énergie suffisante avant et pendant l’évaluation. Pour parfaire l’équilibre psycho-mentale et améliorer son rendement, il est conseillé de faire du sport, écouter la musique que l’on aime, méditer, etc… La concentration, le  calme et la détente sont tout aussi nécessaires pour se libérer du stress et d’autres effets destructeurs.

 

3. Eviter le bourrage de crâne

La mémoire ne conserve que ce qu’elle reçoit régulièrement dans des proportions précises. Ingérer de grandes quantités d’information dans un court laps de temps ne permettra donc en rien d’assimiler les informations, au contraire cela ne fera que rendre confus et douteux les informations à priori déjà assimilées. De plus, cela constituera un blocage à la mobilisation des différentes stratégies d’apprentissage efficaces. Afin de ne pas s’embrouiller le jour de l’examen, les méthodes de travail préconisant l’assimilation de petits morceaux d’informations de manière régulière sur une période adéquate, sont à prioriser.

 

4. Revoir l’ensemble, rassembler son matériel scolaire

La veille ou le jour d’examen il est parfois utile de revoir l’ensemble, le plan, la structure globale de ce sur quoi l’examen portera. Le plus important à cette période consiste plutôt à prévoir le matériel nécessaire au bon déroulement de l’examen. Plusieurs crayons, stylos, effaceurs, une calculatrice, des feuilles de papier et les outils spécifiques à la matière sur laquelle portera l’examen. Autant d’éléments qui doivent être apprêtés rigoureusement. La certitude de ne manquer de rien pour l’examen apaisera l’esprit accentuant ainsi l’état de quiétude du cerveau et donc les performances lors de l’épreuve.

 

Pendant l’examen

L’étape de préparation est maintenant achevée, il est question dorénavant de bien passer son examen.

 

1. Parcourir rapidement toutes les questions avant de commencer

Consacrer une minute à la lecture minutieuse de l’épreuve dans son entièreté, permet de calculer le temps approximatif à consacrer à chacune des questions en fonction de leur longueur, de leur complexité ou du  point attribué. L’un des écueils classiques lors d’un examen, c’est le manque de temps. Il convient alors de bien le gérer pour éviter d’être surpris.

 

2. Lire les questions soigneusement

Il est primordial de bien comprendre les questions avant d’y répondre. Pour ce faire, lire attentivement une ou deux fois les questions vous permettra de mieux les traités. Pour les questions à choix multiples, il est conseillé d’étudier isolément toute la question avant de considérer et d’analyser les choix proposés.

 

3. Traiter les questions dans l’ordre

Il ne sert à rien de piocher les questions les plus faciles et d’y répondre en premier. La meilleure des méthodes est de travailler les différents points de l’épreuve les uns après les autres. Lorsque la réponse à la question n’est pas maitrisée, il suffit de passer à la question suivantepuis de revenir sur les questions qui posent problème plus tard. Le but étant de gagner un maximum de points et donc de ne rater aucune question pour laquelle la réponse est connue et maitrisée.

 

4. Relire et vérifier les réponses avant la fin de l’épreuve

Une relecture de sa production permet de corriger les erreurs éventuelles et d’ajouter quelques importantes précisions aux réponses. De plus, en comparant avec les questions posées, on a l’assurance de ne pas être aller à l’hors sujet. Cela rassure également par rapport au traitement intégrale de l’épreuve. Un élément des plus important est de bien s’assurer de la présence dans la partie prévue à cet effet de tous ses identifiants (nom, prénoms, classe, filière, numéro matricule, etc.…).

 

Après l’examen

Rester positif et confiant aide à obtenir de meilleurs résultats. L’examen est passé, rien ne peut plus être changé, mais la préparation pour les hostilités à venir peut débuter afin de maximiser les chances de réussite. Il est donc important de rester concentré sur la suite en ayant la pensé positive.

 

En conclusion, la préparation de son examen passe par un bon nombre de facteurs dont la bonne application pourra garantir son succès.